Le poker est-il un jeu de hasard ?

de | 21 janvier 2013
Le poker connait un engouement important depuis une vingtaine d’années, mais son succès est devenu phénoménal depuis que ce jeu a été médiatisé par des personnalités dès les années 2 000. Patrick Bruel, acteur et chanteur, a été le porte-parole de ce jeu mondialement connu et a été présentateur sur Canal +. Il a commenté de grandes parties de poker qui se sont déroulées dans les quatre coins du monde. Chaque année des tournois prestigieux (World Series Of Poker, European Poker Tour…) permettent à des joueurs de poker de se mesurer à de grands noms pour tenter d’empocher des sommes prestigieuses.

Jusqu’à présent, le poker était considéré comme un jeu de hasard mais la Cour d’Appel de Toulouse vient d’affirmer que le poker n’est pas entièrement basé sur la chance. Cette décision a été prise lors du jugement de quatre hommes qui étaient poursuivis suite à la descente de la police judiciaire, plus particulièrement de la division courses et jeux, dans les locaux de l’Association Club Toulouse Bridge. Il leur a été reproché d’organiser des parties de poker avec gains d’argent à la clé. Me Simon Cohen, chargé de la défense des quatre accusés, a reconnu qu’ils organisaient bel et bien des parties de poker, mais que tout était fait de manière légal, puisque certaines variantes du poker s’apparentent au jeu de bridge. De plus, il souligne que le poker est un jeu qui nécessite de la ruse, de la maîtrise et de l’intelligence. Pour appuyer sa thèse, l’avocat a fait appel à trois personnes qui sont venues témoigner à la barre : un joueur professionnel de poker, un champion de France d’échecs et de bridge et un docteur en mathématiques.

Jeudi 17 janvier dernier, la cour d’appel a donc confirmé le jugement qu’avait rendu le Tribunal Correctionnel lors de la première instance, à savoir que le poker n’est pas qu’un jeu de hasard, et avait demandé la relaxe des quatre accusés. Cet arrêt peut encore être porté en cassation, mais si c’est le cas il pourrait modifier totalement les règles imposées aux casinos terrestres, sites de jeux en ligne et les cercles de jeux légaux. Antoine Dorin, Président de la Fédération Française des Joueurs de Poker (FFJP) estime que si le poker n’est plus considéré comme un jeu de hasard, tout le monde pourra librement organiser des parties de poker sans être obligé de s’acquitter de la licence étant donné que « les parties tomberaient plus sous le coup de la loi sur les jeux de hasard ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.