Courchevel poker

de | 16 avril 2011

Il y a beaucoup de variantes du poker pratiqué sur les sites de pari en ligne. Parmi ces multiples versions, on a le fameux poker courchevel, le type de jeu favori de l´artiste Patrick Bruel.

Le poker courchevel : un jeu de cartes aux multiples possibilités

En contraste avec le poker fermé où les joueurs misent en aveugle contre leurs adversaires du moment, le poker courchevel fait partie de la famille du poker ouvert. Il dérive du Texas Hold´em et ressemble sur certains points à l´Omaha. A côté des cartes cachées figurent des cartes communes à tous les joueurs. Les joueurs auront à composer une combinaison de 5 cartes parmi ces dernières. Deux d´entre elles proviendront nécessairement des cartes cachées alors que les 3 cartes restantes sont sélectionnées parmi les cartes communes. En conséquence, il y aura de très nombreux arrangements possibles et la valeur de la main peut varier considérablement durant la partie. A part cet aspect du jeu, les joueurs auront habituellement à placer de l´argent. Cette obligation implicite va encourager les participants à prendre plus au sérieux chaque événement qui s´y rattache. Ils ne se contenteront pas de jouer à la va vite toutes ses mises comme ils le feront pour les jetons purement virtuels mais ils prendront plutôt plus de temps pour réfléchir sur les probabilités de gain, la hauteur des cartes probable de leur adversaire ou les cartes qu´on peut encore espérer. Cette situation est très différente du poker playmoney où les joueurs parient avec des jetons virtuels. Des matchs sans enjeu y correspondent, ce qui diminue l´intérêt de ces parties. Ce qui est sûr, c´est qu´il vaut mieux jouer contre des adversaires sérieux pour se faire la main au poker courchevel.

Les règles du jeu du poker courchevel

La première chose à faire au début d´une partie, c´est bien de désigner qui sera le donneur. Cette personne aura la tâche de battre les cartes et de les servir aux autres personnes. Il sert alors 5 cartes à chaque joueur présent sur la table en commençant par celui de sa gauche. Il termine la distribution par lui-même. Puis, il enlève une carte du jeu pour éviter toute manœuvre de tricherie. Dans le jargon technique, on appelle cela brûler une carte. Une toute première carte qui va entrer dans la composition des cartes communes est alors affichée. Cette partie du jeu différencie le poker courchevel des autres formes connues par le public. Il faut développer des tactiques subtiles selon la valeur de cette carte visible par tout le monde. Le joueur à gauche du donneur place alors le small blind avant qu´il ne visualise ses propres cartes. Au poker, on établit dès le début d´une partie le montant des blinds. Le prochain joueur va alors mettre son big blind qui est généralement le double du small blind. Ainsi, si le small blind n´est que de vingt euros, le big blind sera nécessairement quarante euros. On ne cessera de conseiller aux débutants de commencer par de petites sommes. Parier de gros montant aura pour conséquence de limiter son temps de jeu et de réduire au minimum par la suite ses chances de gains. Lorsque les blinds sont achevés, les joueurs pourront consulter leurs cartes et continuer l´enchère précédente : soit ils suivent à hauteur de la grosse blind, soit ils relancent, soit ils s´arrêtent simplement de jouer et se retirent de la partie. A la fin de ce tour, le donneur va révéler les deux dernières cartes qui composent le flop. Le second tour d´enchères aura lieu. Ceci fait, le donneur dévoile une autre carte : le turn. Avec 4 cartes communes retournées, les joueurs devront prendre des décisions importantes au cours d´une enchère. Enfin, on montre l´ultime carte commune dite la rivière. Après un dernier tour d´enchères, les joueurs encore dans la partie affichent la valeur de leur main. Le gagnant rafle l´ensemble des mises sur la table de jeu.

Les mains gagnantes au poker courchevel

La main la plus forte est indiscutablement le flush royal. Il s´agit d´une suite de 5 cartes à partir de l´as jusqu´au 10. Avec des mains comme une paire ou un brelan, il est bien difficile de l´emporter au poker courchevel. Avec les 5 cartes communes et les 5 autres cartes qui leurs sont propres, les joueurs ont vraiment la possibilité d´avoir des mains très élevés. Il vaut mieux jouer serré et attendre de bonnes mains comme une couleur, voir un full. Généralement, le poker courchevel se joue en pot limit, c´est-à-dire que les joueurs n´auront droit de miser qu´à la hauteur du pot sur le tapis. Cependant, il s´agit quand même d´un jeu très prenant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.